Le projet « Cité plurielle », fruit d’une conception partagée, vise à promouvoir les échanges entre communautés et à favoriser les liens intergénérationnels pour refonder les conditions du « vivre ensemble », en mêlant l’espace public laïc à l’espace communautaire religieux.

Le bâtiment propose ainsi une programmation mixte répartie en quatre catégories : centre communautaire (synagogue de 300 places, mikvé, cuisine, bureaux, bibliothèque), espaces mutualisés (auditorium, salle de réception, cinéma, salle de danse, atelier, salle d’exposition), habitat temporaire, espace exploitants (restaurant, crèche, plateau médical, espace de coworking).



Son architecture traduit cette mixité des usages au travers de structures distinctes, tout en favorisant les échanges par un système de circulation autour de l’atrium.